couv1398230Résumé : 

Pendant la guerre de Sécession, alors que le Sud esclavagiste auquel ils appartiennent tous les deux est en train de perdre ses dernières batailles contre le Nord, Rhett Butler et Scarlett O’Hara s’aiment et se déchirent.
– Il doit y avoir de la place pour moi dans votre coeur. Cessez de vous tortiller comme un ver. Je vous fais une déclaration d’amour. Je vous ai désirée dès que je vous ai vue pour la première fois […] lorsque vous étiez en train d’ensorceler le pauvre Charlie Hamilton. Je vous désire plus que je n’ai jamais désiré une autre femme… et, pour vous, j’ai attendu plus longtemps que je n’ai jamais attendu pour une autre femme.
La surprise lui coupa le souffle. Malgré toutes ses injures, il l’aimait, mais il était si mauvaise tète qu’il ne voulait pas le reconnaître franchement et qu’il n’osait pas parler de peur qu’elle n’éclatât de rire. Eh bien ! elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffait, et ça n’allait pas tarder.
– Est-ce une demande en mariage?
Il lui lâcha la main et rit si fort que Scarlett se recroquevilla dans son fauteuil.
– Grands Dieux, non! Ne vous ai-je pas dit que je n’étais pas fait pour le mariage ?
– Mais… mais… que…
Il se leva et, la main sur le coeur, il fit une révérence comique.
– Chérie, déclara-t-il d’un ton placide, je m’en vais rendre hommage à votre intelligence en vous demandant d’être ma maîtresse sans vous avoir séduite au préalable.
Sa maîtresse! »

Avis :

ENFIN ! Oui, enfin ! Après deux tomes, deux maris des enfants une guerre et des privations en veux en voila Scarlett finit enfin par partager sa vie avec Rhett. Bon, il serait plus juste de dire que Rhett consent finalement à la demander en mariage et la force plus ou moins à accepter. Mais le résultat est le même, ils commencent enfin leur vie conjugale après la mort malheureuse de Frank Kennedy. J’ai tout de même été peinée par la mort de ce dernier parce qu’au fond, il n’est pas un mauvais homme, juste un peu idiot et Scarlett une femme bien trop dure pour lui…

Scarlett se retrouve donc marié à Rhett pour notre plus grand plaisir. Franchement j’avais pensé que le mariage et le fait d’être à l’abris du besoin la rendrait plus douce ( et visiblement Rhett partageait mon opinion). Et puis deux crapules opportunistes dans leurs genre ne pouvaient que s’entendre n’est ce pas ? Mais en fait non ! Elle ne change pas d’un iota au plus grand malheur de son nouveau mari et de ces enfants. Si son comportement emporté et capricieux m’a souvent amusé, j’avoue qu’ici, il m’a laissé plus froide. Le fait qu’elle joue avec Rhett me dérange un peu, sans doute parce que j’aime beaucoup le personnage. Scarlett est tant obnubilée par l’argent qu’elle en oublie tout, y compris ces enfants, jusqu’à l’arrivée de Bonnie. Mais là encore le destin se joue contre elle et le fragile équilibre dans la vie de Scarlett ne tardera pas à se briser une fois encore.

Et c’est sans doute ce que je préfère dans ce livre : la façon dont l’auteur bouleverse la vie de son héroïne. Elle finit par se retrouver seule, elle qui était entourée et aimée de tous alors que Rhett que personne ne voulait recevoir au début du roman suscite les sympathies. Quel étrange retournement de situation ! Il faudra aussi attendre la toute fin de se roman pour que Scarlett se rende compte de l’importance de sa relation avec Mélanie. Si au départ ce personnage ne m’a guère retenue mon attention, elle gagne de l’importance au fil des tomes et devient de plus en plus intéressante et attachante.

J’aurais néanmoins un bémol, parce qu’on nous présente Autant En Emporte Le Vent comme une histoire d’amour et à mon sens il n’en est rien. Il y a beaucoup de sentiment certes, mais rarement partagés. Dans ce cas la, peut on encore parler d’histoire d’amour ? A mon sens, il s’agit plus d’une bataille d’ego entre les deux personnages. Même si la fin ouverte et la décision de cette tête de mule de Scarlett laisse présager qu’il est possible d’avoir une fin heureuse. Et encore, comme elle fait une fois encore face à Rhett qui est au moins aussi entêté qu’elle, je doute qu’elle réussisse à le reconquérir…

En Bref : 

Une fin surprenante avec des personnages qu’on a du mal à abandonner…

Note ♠♠♠

Publicités