couv50061249Résumé : 

La déesse Gaïa s’apprête à lever l’armée des Géants, rappelés du Styx, pour faire régner le chaos sur le monde. Face à une telle menace, tous les demi-dieux doivent s’unir… Au Camp Jupiter, deux jeunes Romains sont désignés pour cette quête désespérée : Hazel Levesque, fille de Pluton, et Frank Zhang, un descendant des Argonautes. Mais la prophétie ancienne parle d’un trio. Et c’est un demi-dieu grec, au nom bien connu, qui doit leur prêter main-forte. Un héros qu’on croyait disparu, un héros appelé… Percy Jackson.

Avis : 

Avec la fin du dernier tome, j’étais presque obligé de me jeter sur le second tome des Héros de l’Olympe.

Comme prévu, on y retrouve Percy qui, déjà dans les ennuis jusqu’au cou tente de trouver le camps des Demi-Dieux romains. Lui aussi a perdu la mémoire il ne se souvient que d’une chose : le prénom d’Annabeth. Après quelques péripéties, il arrive enfin au camps romain SPQR ou il est accueillit avec soupçon par Reyna le prêteur de la Nouvelle Rome. On nous met tout de suite dans le bain : les Grecs et les Romains ne font pas bon ménage. Néanmoins Percy est autorisé à rester et admis dans la légion. Il s’y fera deux amis : Hazel fille de Pluton ( ou Hadès ) et Frank probatio qui n’a pas encore été revendiqué.

Le point fort de ce tome pour moi est la découverte de la Nouvelle-Rome, un peu comme la Colonie des Sang-Mêlés mais en un peu plus aboutis. La ou chez les Grecs il n’y a que professeurs et les demi-dieux on trouve ici une vraie vielle ou les demi-dieux romains, une fois qu’ils ont terminé leurs temps dans la légion, peuvent vivre en paix. On note aussi de nombreuses différences avec la Colonie, personnellement tout m’a semblé beaucoup plus ordonné. Le fait d’avoir un autre camps apporte de la nouveauté dans le monde recréé par Riordan.

Pour le reste, on retombe dans les mêmes mécanismes, Percy part dans une quête pour empêcher Gaïa de se réveiller accompagné par Hazel et Frank. Je ne dis pas qu’il est moins bon, mais je trouve qu’il ressemble beaucoup au précédent ou l’on trouvait Jason héros Romain perdu dans la Colonie. Du coup ça manque un peu d’originalité et je trouve ça dommage.

Mais ça passe vite lorsqu’on part à l’aventure avec ce nouveau trio. On fait connaissance avec Frank et Hazel qui, sans devenir mes personnages préférés restent tout de même attachant ( même si l’histoire d’Hazel ressemble beeeaucoup à celle de Nico mais peut être est le cas tous les enfants de Hadès/Pluton ). Et finalement c’est avec plaisir qu’on suit la quête de ces trois là. Mais j’avoue sans honte que ce que j’attends le plus c’est la rencontre des deux camps pour savoir comment ils vont réagir. Une rencontre qui devrait se produire au début du tome suivant ( Merci Rick pour ce petit cliff hanger >< » ). Il ne me reste plus qu’à aller chercher le tome suivant pour assouvir ma curiosité.

En Bref :

Un bon tome drôle et dynamique dans la ligné des précédents.

Note ♠♠♠♠

– Pourquoi m’as-tu appelé « le Grec » ? reprit-il.
– Je l’ai vu dans les augures. (Octave agita son couteau en direction d’un tas de rembourrage d’ours en peluche, sur l’autel.) Le message disait : Le Grec est arrivé. Ou alors, autre possibilité : la grouse est alitée. Je pense que la première interprétation est la bonne. Tu souhaites entrer dans la légion ?

Publicités