couv30062089Résumé : 

Avis :

Ce livre m’est atterrit entre les mains par le hasard le plus complet puisque je l’ai trouvé dans les boîtes aux lettre ‘ Enfin Livre ‘. Si vous ne connaissez pas je vous explique le principe est simple : il y a dans ma ville de petites boîtes aux lettres, si vous avez aimé un livre et que vous avez envie de le partager vous pouvez le laisser dedans et n’importe qui est libre de se servir. J’ai donc sauté sur la trilogie autant par curiosité que pour ma culture personnelle. Parce que je l’avoue sans honte, je connaissais l’oeuvre de nom mais je n’avais absolument aucune idée de ce sur quoi il pouvait porter.

Autant En Emporte Le Vent nous nous transporte dans l’Amérique des années 1860 durant la guerre qui opposa les Sudistes aux Yankees. On suit le personnage principale, Scarlett O’Hara jeune fille de 16 ans vivant dans une riche plantation de coton. Et au départ on peut dire que la vie lui sourit : elle vient d’une famille aisée, elle est extrêmement jolie et tous les hommes ne jurent que par elle. Tous sauf un, Ashley Wilkes dont elle est secrètement amoureuse. Lorsque Scarlett apprend que l’homme qu’elle aime va en épouser une autre, elle fera tout pour le récupérer, comme une enfant gâtée à qui on aurait retiré son jouet préféré. Elle fait des plans impossibles, persuadée d’être dans le vrai parce qu’il est impossible de ne pas l’aimer voyons. Encore moins pour lui préférer Mélanie Hamilton ! Le jour de l’annonce de des noces d’Ashley et Mélanie, contre héroïne rencontre aussi Rhett Butler homme froid, cynique et dont l’horrible réputation n’est plus à faire.Il se fiche complétement des conventions morales de son époque, délaisse l’hypocrisie pour la franchise et ne tarde pas à emmener Scarlett dans son sillage.

Malheureusement les choses ne se passeront pas comme Scarlett l’a décidé, Ashley la rejette, et ce devant Rhett ! Au comble de l’humiliation Scarlett décide alors d’épouser le premier venu pour euh « punir » Ashley. Une décision hâtive qu’elle regrettera amèrement. On va suivre la vie de Scarlett et ces voyages sur fond de guerre de Sécession.

Historiquement parlant c’est très intéressant. J’ai beaucoup aimé ce roman qui devient vite addictif chose qui m’a franchement surprise de la part d’un classique. Il y a quelques longueurs mais en règle générale je me suis passionnée pour la vie de Scarlett. Elle a un caractère horrible, elle est trop égoïste, abominable, manipulatrice et perverse. Mais la vie se rappelle bien vite à elle semant son parcours d’embûche et lui apprenant l’amertume de l’échec. Ce mélange la rend plus réelle mais aussi étrangement attachante. Et puis il y a ces rencontres avec Rhett qui sont toujours piquantes et drôles. C’est aussi autre chose qui m’a surprit : le roman est souvent drôle et prête à sourire autant dans les situations que dans les dialogues. 

L’auteur nous fait des descriptions très détaillées autant des paysages et des costumes que des mœurs de l’époques, des manœuvres de guerre mais aussi de la psychologie des personnages. J’ai beaucoup aimé ce travail des personnages mais surtout le fait qu’on avait à faire à une histoire d’amour qui n’était pas niaise ( du moins pour l’instant ). Que ça soit avec Charlie ou avec Rhett ( surtout avec Rhett ). De la part d’un classique je ne m’attendais franchement pas à un tel récit, sans doute parce que naïvement ( ou stupidement ) j’associe la littérature classique à des livres ennuyeux. Mais ce n’est absolument pas le cas ici. Autant En Emporte Le Vent est un roman entraînant, captivant et que j’ai même parfois trouvé moderne.

En Bref :

Une bonne surprise, je ne m’attendais pas à ça de la part d’un classique. Je lirais la suite avec plaisir.

Note ♠♠♠♠♠

– Je vous parie qu’ils seront ici avant un mois. Je vous parie une boîte de bonbons contre… (Ses yeux errèrent jusqu’à ses lèvres)… contre un baiser.
[…]
– […] j’aimerais encore mieux embrasser un porc.
– Les goûts ne se discutent pas et j’ai toujours entendu dire que les Irlandais avaient un faible pour les cochons, qu’ils allaient même jusqu’à les faire coucher sous leur lit

Publicités