Les brumes règnent sur la nuit,

Le Seigneur Maître sur le monde.L_Empire_Ultime_Fils_des_Brumes_tome_1

Résumé :

La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

Avis :

Si j’ai choisit ce livre c’est en partie parce que le résumé me plaisait, mais surtout à cause de l’auteur. Brandon Sanderson est un auteur que je n’ai jamais lu. J’avais simplement entendu parler de ce livre. Mais voila, à la mort de Robert Jordan, c’est lui qui a été choisit pour continuer et finir La Roue Du Temps. Et comme j’apprécie cette série, j’ai eu envie de voir ce que pouvait faire monsieur Sanderson seul. Et franchement je suis loin d’être déçue.

Brandon Sanderson nous plonge dans l’Empire Ultime au cœur de la cité de Luthadel ou règne d’une main de fer le Seigneur Maître. C’est une ville sombre et lugubre à l’atmosphère oppressante sous un soleil rouge ou les pluies de cendres sont quasiment constantes. Le monde est partagé en deux classes sociale les nobles qui jouissent de privilèges et les skas qui sont traités en esclave par le reste de la population. Certains de ces skas ont décidé d’entrer dans la clandestinité devenant voleurs ou escrocs en petites bandes séparés dans la ville. C’est dans ces conditions que l’on rencontre Vin, notre héroïne dans une petite bande de voleur. Mais on ne peut pas dire qu’elle soit en haut de la hiérarchie, bien au contraire. Toujours dans les ombres et discrète au possible elle lutte tous les jours pour sa survie. En dépit de son jeune âge, elle est cynique et suivant les enseignements de son frère Reen ne fait confiance à personne et ne s’attache à personne par peur de se faire trahir. Et c’est bien par hasard qu’elle va se retrouver à faire partie de la bande de Kelsier. Elle ne s’y sent d’ailleurs pas pas très à l’aise, toujours éffacée et craignant qu’on la trahisse.

Face à elle Kelsier, un voleur charismatique, toujours enthousiasme et aux idées un peu ( beaucoup ) cinglées. Parce que Kelsier a réuni un petit groupe d’une dizaine de personne, dont chacun est le meilleur dans son domaine et il est persuadé qu’ensemble ils peuvent renverser l’Empire dirigé depuis des siècles par un Dieu puissant et immortel. Cinglé donc. Mais Kelsier est tellement charismatique et possède aussi quelques arguments qui parviennent à ranger ces camarades de son côté.

Ils s’y mettent donc de bon cœur, chacun à sa tâche. L’histoire est bien menée avec juste ce qu’il faut d’intrigues politiques et de manigances pour qu’on se pose des questions mais pas trop non plus pour éviter les entorses de cerveaux. Le tout avec des rebondissements que je n’avais souvent pas vu venir et dont je me serais bien passé parfois ( T.T ). La plume de l’auteur est légère et entraînante si bien qu’on lit les pages sans même s’en rendre compte. J’ai trouvé les pouvoirs dont les Fils-Des-Brumes sont dotés originaux et j’ai beaucoup aimé comme l’auteur les a expliqués. Ils ressemblent du coup presque autant à une science avec leur propre logique qu’à de la magie. L’univers crée est extrêmement riche et possède une structure politique très complexe mais très bien expliqué chose qui me fascine toujours.

Les deux personnages principaux Vin et Kelsier sont tous les deux attachants chacun à leur façon. Vin passe d’abord pour une pauvre chose mais méfiez vous des apparences, elle se montre plutôt manipulatrice et parfois cruelle entre autre parce qu’elle a de nombreux autres défauts qu’on ne nous cache pas du tout. Il en est de même pour Kelsier et au final c’est grâce à ces faiblesses qu’on s’attache à eux. On les voit aussi évoluer au fils de leurs aventures et de leurs interactions avec d’autres personnages. Derrière eux se trouve une foule de personnage secondaire qu’on découvre petit à petit avec plaisir. Ils apportent beaucoup d’humour, de légèreté mais aussi parfois de réelle réponses et font avancer l’intrigue.

Dire que je m’étais promis de ne plus acheter de livre pendant les 3 prochains mois pour diminuer ma PAL… Je ne sais pas si je vais tenir jusque la parce que cette lecture est vraiment addictive et que j’ai vraiment envie de lire la suite * mode junkie en manque*….

En bref :

Un ÉNORME coup de cœur ! Original, crédible, amusant extrêmement immersif ! Je le recommande chaudement  !

Note ♠♠♠♠♠

– D’accord, mais où étais-tu passé ? demanda Ham d’une voix lourde de sous-entendus. On était malades d’inquiétude à l’idée que tu sois parti faire quelque chose… eh bien, quelque chose de stupide.
– En réalité, rectifia Brise, on était persuadés que tu étais parti faire quelque chose de stupide. On se demandait juste à quel point cet événement-là se révélerait stupide. Alors qu’est-ce que c’était ? Tu as assassiné le grand prélan ? Massacré des dizaines de lords ? Volé la cape du Seigneur Maître sur son propre dos ?

Publicités