couv65086379.jpgRésumé :

Gally est une androïde trouvée dans la Décharge, cet océan d’ordures déversé par Zalem, la ville suspendue. Ido, un bio-mécanicien de génie, lui construit un nouveau corps, mais rien ne pourra empêcher Gally de révéler sa vraie nature : une guerrière obsédée par la victoire dont le «Panzer Kust», une redoutable technique de combat, est le seul héritage d’un passé obscur…

Avis :

Un tome très dense et riche en émotion une fois encore. Parce qu’après avoir sauvé la décharge, Gally qui a utilisé une arme interdite est sur le point d’être détruite ! Elle est sauvé in extremis par un habitant de Zalem. Enfin la cité prend une part active dans l’intrigue ! Motivée pour retrouvée Ido à qui elle est sincèrement liée, elle accepte donc de travailler pour eux.

Suite à ça, on suppose une ellipse et on retrouve de nouveaux personnages Fogia Four et Yorg mercenaires engagés pour protéger un convoi de Zalem. Comme souvent dans Gunnm, les personnages secondaires sont très bien traités, on apprend très vite à les connaître avec leurs passés et leurs objectifs. Partie avec eux, on retrouve Gally et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a beaucoup changée, surtout lors de ces combats ou elle donne l’impression d’être une autre personne. On avait quitté une jeune fille calme et posée et on se retrouve face à une bête de combat, un animal quasiment plus humain lorsqu’elle se bat. On est alors en droit de se demander ce qui s’est produit lors de cette ellipse…

Une fois n’est pas coutume, on sort de la Décharge pour découvrir le monde. Il n’est d’ailleurs pas très joli à voir se composant pour l’instant de ruines et de déserts. Cette sortie nous montre que l’univers dans lequel évolue Gally est vraiment noir, cruel et glauque. Et c’est avec surprise que j’ai appris qu’il existe d’autres villes habités dispersée sur Terre, mais qui ne sont visiblement pas beaucoup mieux ni plus sûre que la Décharge.

J’en ai très peu parlé dans mes articles précédents, mais il y a des traces d’humour présent tout au long des tomes de Gunnm. Il est ici beaucoup plus présent grâce au personnage de Fogia et de sa relation explosive avec Gally. Il n’hésite pas à la remettre à sa place et à la punir lorsqu’il l’estime trop arrogante. Et franchement on ne peut pas lui donner tort. J’aime le duo qu’ils forment, les émotions qu’ils nous font passée et leurs petites disputes sont très amusantes à suivre et redonne à l’héroïne un côté humain qu’elle perd dans ces combats. On la dirait presque schizophrène, mais Fogia a sur elle une très bonne influence.

Les combats sont toujours aussi dynamiques et soignés. Gally a des adversaires à sa hauteur de plus en plus fort et impressionnant ce qui donne de très bonnes scènes de bataille. L’auteur tente toutefois de rester réaliste et de fait Gally n’est pas infaillible, il lui arrive de perdre chose qu’elle n’apprécie pas vraiment. J’espère juste que l’auteur pourra répondre à toutes les questions qu’il a soulevé dans les trois tomes restant…

En Bref :

Un excellent début d’arc qui pose les bases solides d’une nouvelle ( et sans doute ultime ) intrigue.

Note ♠♠♠♠♠

fogia01.jpg

Publicités