Couverture_HdeO_1.jpgRésumé :

Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d’Athéna et Leo, fils d’Héphaïstos… Ils ontété choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d’une terrible malédiction… Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie…

Avis :

Après avoir terminé mon deuil ( LUUUUUUKE T.T) je me suis jetée avec plaisir dans la suite de Percy Jackson.

J’ai très vite été happé par la nouvelle intrigue de Rick Riordan. On se retrouve l’hiver suivant la guerre contre les Titans, mais pas avec les personnages qu’on a rencontré précédemment du moins au départ. On entre dans l’histoire avecc Jason qui sait qu’il s’appelle Jason ( logique ) mais c’est à peu près tout. Complètement amnésique, il ne sait même pas comment il a atterrit dans un bus en plein voyage scolaire avec Piper et Léo deux camarades eux aussi Sang-Mêlés.  Enfin, il connait tout de même deux trois trucs, comme le maniement de l’épée, le latin et le nom de certain monstre même s’il ignore d’où il tire ces connaissances. Pris dans un combat houleux contre des monstres le trio est heureusement protégé par un satyre et bien vite emmené à la Colonie par Annabeth.

On y voit alors un endroit reconstruit après la guerre et quelle surprise de voir que les dieux ont tenus leurs promesses ! Chaque dieu y est représenté et leurs enfants reconnus à l’âge de 13 ans. Léo est le premier du trio a être reconnu. Mais les bonnes nouvelles sont de courte durée car comme d’habitude à la Colonie des Sang-Mêlés les problèmes ne sont jamais bien loin. En effet Percy Jackson a disparut, les dieux ont fermés les portes de l’Olympe et la prophétie catastrophique annoncée par Rachel est en passe de réalisée ! Et qui dit problèmes dit quête. Mais ce n’est pas à Annabeth qui partira en dépit de son expérience, cette dernière se lance désespérément à la recherche de Percy. C’est donc Jason qui s’y colle, en dépit de tous les mystères qui l’entourent. Car plus ça va plus on se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche chez lui. Il sait pas mal de choses pour un amnésique, mais plus du côté de la mythologie romaine que  grecque ce qui pose de nombreux problèmes et soulèvent pas mal de question puisque Grecs et Romains ne sont pas supposés s’entendre. Mais tous passent par dessus ce léger problème pour tenter d’aller sauver Héra, même si on est pas bien sur que cela aura des conséquences positives…

Et c’est la nouveauté dans ce premier tome. Si dans la série précédente se concentrait sur la mythologie Grec, on s’ouvre ici sur celle romaine mais surtout sur la correspondance qu’il y a entre les deux. L’intrigue s’en trouve donc enrichie et un brin plus complexe. J’avoue que si on ne fait pas attention on peut même s’y perdre. L’intrigue est un peu plus complexe, et de ce fait on devine la fin un peu moins vite. On retrouve donc tous un tas de créatures, monstres et personnages des deux mythologies pour se mettre sur la route de nos héros pour notre plus grand plaisir.

La façon d’écrire aussi a dû changer du fait que Percy est on ne sait où. Ce tome est écrit à la troisième personne, mais du point de vue d’un des trois personnages principaux chacun fils ou fille d’un dieu différent. Ce nouveau point de vue est assez intéressant parce qu’il nous permet d’en apprendre plus sur les différents personnages autours de Percy et les différents enfants des dieux. On a accès tour a tour aux pensées de chacun ce qui nous permet de nous attaché à chaque membre du trio. J’espère simplement qu’on aura la même chose avec Annabeth et les autres personnages récurrents plus tard. Bon l’inconvénient c’est qu’on perd les titres de chapitres qui étaient vraiment très drôle dans Percy. L’humour est aussi un peu moins présent, on perd la narration du fils de Poséidon avec son ton mordant et sarcastique qui me plaisait beaucoup. Il est cependant toujours bien écrit avec des comparaisons hilarantes et deux personnages m’ont beaucoup fait rire : Léo Valdez et Hedge le nouveau satyre. Parce que même si j’ai perdu Groover ( T.T ) et qu’il me manque, Hedge est vraiment chouette aussi et on voit qu’en dépit de ces fanfaronnades il prend son rôle de protecteur très au sérieux. Et la fin reste égale aux autres tomes : un suspense presque insoutenable qui nous donne envie de se jeter sur la suite ( chose que je ferais dès que je l’aurais entre les mains).

En Bref :

Un très bon tome qui reprend bien l’esprit de Percy Jackson qui laisse présager une excellente saga pour la suite.

Note ♠♠♠♠♠

Piper dégaina son poignard. Jason empoigna une planche couverte de glace qui traînait au fond du bassin. Léo plongea la main dans sa ceinture à outils mais il était tellement troublé qu’il n’en retira qu’une boîte de Tic Tac. Il la remit aussitôt en espérant que personne n’ait rien vu, et sortit un marteau à la place

Publicités