couv31761580.jpgRésumé :

Après le Motor-Ball, Gally s’intéresse à la musique. Mais le monde où elle vit est toujours plus cruel et elle va faire les frais de cette escalade de violence…
Cette série s’impose comme un classique auprès des adeptes de mangas, ceci étant dû à l’immense talent de Kishiro.

Avis :

Une fois l’arc motorball terminé j’ai ouvert le tome 5 de Gunnm avec espoir et curiosité. Et le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai été déçue, on part au quart de tour !

Après un rapide flash-back sur Zapan ( qu’on a vu au tomes un et deux mais que j’avais totalement oublié ) on est projeté deux ans plus tard ou Gally a encore évoluée. Elle a désormais une vie tranquille au New Kansas ou elle fait de la musique. On a un aperçu de la vie paisible et heureuse qu’elle s’est construite en compagnie d’Ido, de Shumira et quelques autres. Malheureusement pour elle, les choses basculent très vite.

Gally recherche son corps de berserker que son ex-mécanicien avait vendu lorsqu’elle concourait au motorball. Ce corps était extrêmement puissant et dangereux il ne faudrait pas qu’il tombe entre de mauvaises mains. Recevant une information, Ido se met en route pour tenter de racheter l’armure au fameux Desty Nova .

On entend parler de ce personnage depuis quelques temps, notamment à travers les opération de Jashungan, et j’avais franchement hâte de le rencontrer. Une attente franchement récompensée. Parce qu’en plus de trouver un personnage intéressant et complètement fou, il fait avancer l’intrigue et donne un autre tournant à l’histoire. On se replonge dans l’univers noir et violent de la décharge qui tranche franchement avec le début de tome et la vie tranquille de Gally. Même si son arrivée pose plus de question qu’elle ne donne de réponse, on suppose  ( et espère )qu’il va nous donner les clés de certains mystères.

Après ces deux ans, Gally a changé, elle semble plus posée, plus mur et capable de faire face à ces responsabilités. Elle est plus adulte en définitive, et elle en a bien besoin étant donné les décisions qu’elle devrai prendre face au désir de vengeance qu’elle a provoqué et à la lâcheté des autres humains. Shumira est toujours là, elle ne change pas mais je la trouve attachante et fraîche surtout dans sa relation avec Gally et Koyomi. En dépit de son manque de force physique, elle ne baisse pas les bras et continue de se battre en toute circonstance. J’aime le fait que dans ce manga il n’y en a pas que pour l’héroïne, tous les personnages sont traités en profondeur avec un passé et une évolution. Les choses peuvent parfois évoluer vraiment vite, voir trop vite mais ça sera le seul inconvénient que je trouve à la série.

En Bref :

Un très bon tome, dynamique qui fait avancer l’histoire.

Note : ♠♠♠♠♠

Gally51.jpg

Publicités