couv51475023.jpgRésumé :

Gally est une androïde trouvée dans la Décharge, cet océan d’ordures déversé par Zalem, la ville suspendue. Ido, un bio-mécanicien de génie, lui construit un nouveau corps, mais rien ne pourra empêcher Gally de révéler sa vraie nature : une guerrière obsédée par la victoire dont le «Panzer Kust», une redoutable technique de combat, est le seul héritage d’un passé obscur…

Avis :

La fin du premier tome étant légèrement frustrante, je me suis jetée sur le second. Et une fois encore je suis restée ébahie devant la qualité graphique du manga qui nous permet d’ailleurs d’entrer plus facilement dans l’univers assez particulier de Kishiro. C’est définitif je pense que je suis amoureuse !

Ce deuxième tome clos le combat que Gally initie dans le tome précédent. Le reste sera beaucoup plus lent mais tout de même assez prenant. Gally rencontre Yugo, un jeune garçon qui semble avoir son âge. Si le tome précédent met l’accent sur les capacités de combattante de Gally, ici on met ici plus l’accent sur ces sentiments ce qui nous permet de la voir comme une jeune fille naïve et assez fragile en dépit de son corps de cyborg. La relation des deux amoureux et son évolution est au centre de ce volume avec de ce fait beaucoup moins d’action. Se pose alors la question : est ce que son corps la rend vraiment différente des autres humains composés à 100% de chaire et de sang ? Peut on l’aimer par delà cette apparence ?

Mais les questions de Gally ne sont pas les seuls à être traitées dans ce tome. Chaque personnage est traité avec attention. C’est par exemple le cas pour Yugo dont on nous raconte le passé, les rêves et les aspirations. C’est d’ailleurs grâce à lui qu’on en apprend plus sur la mystérieuse cité de Zalem ( et sur Ido aussi). Parce que Yugo rêve de monter dans la cité suspendue. Alors là, on se pose la question : est ce que c’est possible ?  Ce tome nous apportera une réponse à cette question. Le problème étant que cette réponse  soulèvera beaucoup d’autres questions et de mystères et donc ne nous aidera pas beaucoup à avancer. Cela permet à la cité suspendue de prendre véritablement part à l’histoire comme lieu énigmatique qui soulève beaucoup d’interrogation. Tout ce que j’espère c’est que l’auteur nous livrera des réponses avant la fin de sa série…

En Bref :

Un tome un peu plus lent mais qui reste intéressant et qui pose de nouveaux éléments d’intrigue.

Note : ♠♠♠♠

Partie_III_Fig._2_-_1_-_Kishiro

Publicités