9782723419000Résumé :

Gally est une androïde trouvée dans la Décharge, cet océan d’ordures déversé par Zalem, la ville suspendue. Ido, un bio-mécanicien de génie, lui construit un nouveau corps, mais rien ne pourra empêcher Gally de révéler sa vraie nature : une guerrière obsédée par la victoire dont le «Panzer Kust», une redoutable technique de combat, est le seul héritage d’un passé obscur…

Gunnm est incontestablement l’une des plus incroyables bandes dessinées actuelles. Tous les personnages de cette saga sont un assemblage d’organes et de pièces mécaniques, réussissant la fusion parfaite entre l’homme et le robot. Qui, de la machine animée par un cerveau humain ou du corps biologique truffé de puces électroniques est le plus vivant ? Qu’est-ce qui fait qu’on est humain ou que l’on ne l’est pas ? A travers la quête d’identité de Gally la Cyborg, Yukito Kishiro tente de répondre à cette question et mélange l’action, la philosophie et l’imagination : les trois moteurs de la science-fiction.

Avis :

Ce manga me faisait envie depuis très longtemps, le gros problème restant de pouvoir le trouver puisque Glénat ne l’a jamais réédité. Et quelle erreur ! J’ai toutefois eu la chance de pouvoir les emprunter. Alors autant en profiter !

Déjà je voudrais parler du dessin, parce que même si Gunnm a plus de 20 ans les dessins sont toujours très beaux, le style ne semble pas avoir vieillit ( à part peut être la coupe de cheveux de l’héroïne )et l’ensemble reste vraiment dynamique. Tous les dessins sont soignés et détaillés ce qui donne à l’univers un réalisme épatant. On s’y plonge d’autant plus facilement qu’il nous paraît crédible à tous les niveaux. Les scènes de combats sont juste magique et magnifiques, avec juste ce qu’il faut de temps mort pour que ça ne paraisse pas trop.

En ouvrant ce premier tome on se plonge dans la décharge de Kuzutetsu qui récupère toutes les ordures de la ville de Zalem située juste au dessus. C’est la dedans que Ido trouve Gally, un morceau d’androïde encore en vie qu’il décide de réparer. On découvre donc un univers futuriste post-apocalyptique ou règne la terreur et la violence à travers les yeux de Gally. A première vue, ça n’a rien d’encourageant je l’avoue. Pourtant l’auteur est parvenu à me captiver et à m’attirer dans son monde alors que je ne suis pourtant pas du tout fan de mecha ou de cyborg.

L’héroïne étant amnésique on découvre en même temps qu’elle l’univers dans lequel elle évolue et dans lequel elle se cherche une place, ce qui rend la narration moins lourde. Et même si sa mémoire lui fait défaut, son corps lui se souvient et on se rend vite compte que Gally sait très bien comment se battre elle a comme qui dirait ça dans le sang. C’est pour cette raison qu’elle deviendra Hunter-Warrior, un genre de mercenaire qui reçoit une récompense lorsqu’il rapporte la tête d’un malfaiteur. Ce sont d’ailleurs eux qui font régner la loi. Gally embrasse cette carrière sans trop savoir pourquoi et contre l’avis d’Ido qui veille sur elle parce qu’elle décide de découvrir qui elle et et pourquoi elle se bat. On suppose que cette recherche sera présente tout au long de la série.

En Bref :

Un bon premier tome d’ouverture qui donne l’eau à la bouche, personnellement je n’y vois pas de défaut.

Note : ♠♠♠♠♠

Gunnm

 

Publicités