couv40058699Résumé :

Sauver le monde ? Défendre la terre contre les forces du mal ? Pour pouvoir y arriver il suffit de rejoindre la Sentaï School, la première école de super-héros ! Avec ses cours de rayons destructeurs, de ténébritude et bien d’autre, Ken, Toâ, Hongô, Duke, Keiji et Bibi continuent leur apprentissage du mieux qu’ils le peuvent, malgré un nouveau cours incompréhensible, une visite médicale inattendue, un concours de cuisine et un bal pour la fin de l’hiver.

Avec tout ça Toâ semble avoir une grande nouvelle à annoncer, un prof est soupçonné d’espionnage, et l’arrivée de la propre fille du fondateur de la Villains School risque de tout remettre en cause !

Avis :

Avec ce nouveau tome on voit apparaître un nouveau personnage, Vipère, fille de Stratéquerre qui, pour ennuyer son patriarche décide d’aller étudier à la Sentaï School. Et on ne peut pas dire qu’elle soit angélique loin de là. Etant la cousine de Duke elle passe son temps à l’embêter et lorsqu’il n’est pas là, elle embête son monde pour notre plus grand bonheur parce que franchement c’est drôle. Son arrivée, en plus d’être drôle fait bien bouger les choses entre les personnages que ce soit avec Duke qui est mit en avant ou entre Hongo et Bibi. Parce que Vipère devient la grande copine de Bibi et qu’elle ne va pas pouvoir s’empêcher de lui filer un coup de main. On découvre certains personnages plus en profondeur notamment pour Ken et un chapitre entier est même consacré à Toâ qui je trouve n’est pas assez mit en avant.

On retrouve encore pas mal de référence à des mangas, série TV et autre ( même Monsieur Propre a droit à son apparition ! ). L’humour de Philippe Cardona et Florence Torta est toujours présent et loufoque  voir lourd mais on s’amuse quand même.

En Bref :

Un très bon tome grâce à l’arrivée d’un nouveau personnage qui donne une nouvelle dynamique à l’histoire.

Note : ♠♠♠♠

 

Publicités