couv40243606Résumé :

Les monstres sont toujours décidés à tuer les demi-dieux. Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à un horrible manticore. Ils n’ont la vie sauve que grâce à l’intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais, lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d’embûches s’annonce : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Cronos, le. Seigneur des Titans.

Avis : 

Tellement surprise par la fin du second tome, je me suis littéralement jetée sur le troisième que j’ai lui aussi dévoré. Une fois n’est pas coutume, on retrouve cette fois Percy à Nöel déposé par sa mère devant un étrange manoir pour accomplir une mission avec Annabeth et Thalia, fille de Zeus ressuscitée dans le tome précédant. Le trio a été envoyé pour aider Grover qui a trouvé non pas un, mais deux Sang-Mêlé Bianca et Nico Di Angelo. Malheureusement un monstre très puissant est sur la piste des Di Angelo. Percy et ces amis ne s’en sortent que grâce à l’arrivé de la déesse Artémis et ces Chasseresses. Malheureusement l’équipe des Sang-Mêlés n’en sort pas indemne : Annabeth a disparut.

Un début très dynamique donc pour cette nouvelle aventure qui va nous laissé avec une nouvelle équipe : Percy, Grover, Zoé la Chasseresse, Bianca Di Angelo et Thalia. J’avoue avoir été surprise par sa résurrection et attendais ces interactions avec Percy avec impatience. Et je n’ai pas été déçue ! On peut dire qu’entre eux l’ambiance est électrique. Pas qu’ils s’entendent foncièrement mal, mais ils se ressemblent bien trop, avec des caractères bien trop impulsifs pour éviter les disputes. Et même si elle engueule Percy tout le temps ( souvent à juste titre ) j’aime bien Thalia. Puis il y a des Di Angelo deux puissants Sang-Mêlés assez étrange. Car plus Bianca répond à des questions sur son passé, plus les choses deviennent floues, branlantes. Beaucoup de mystère les entourent, notamment sur leur parents divins. Bianca elle même semble avoir des trous de mémoire, à cause d’un trop long séjour au casino du Lotus. Des hypothèses sont posées et confirmées ( ou réfutés ) au fur des suppositions de Percy. L’identité de leurs parents divin sera révélé dans un accès de colère de Nico qui nous surprend agréablement.

On continue donc notre plongée dans la mythologie Grec avec la rencontre d’Artémis, ces chasseresses, d’Apollon, des Hespérides et autres monstres plus ou moins sanguinaires. Les Dieux y sont ingrats comme dans la mythologie. La quête de Grover avance un peu, il trouve un indice lors de leur quête pour sauver Artémis et Annabeth. L’intrigue avec Chronos avance aussi à grand pas car son armée s’agrandit alors que la Colonie s’appauvrit. Luke a un nouvel allié. Et j’avoue qu’à chaque nouvelle rencontre entre Luke et Percy, je me surprend à espérer pouvoir le sauver. Parce qu’au fond j’aime bien Luke et je comprends pourquoi il peut en vouloir à l’Olympe. Néanmoins il a l’air de plus en plus déterminé à faire tomber les Dieux et à faire tomber la colonie. Il s’est d’ailleurs entouré d’alliés de choix et d’un général très puissant dans la personne d’Atlas. Avec la constitution de cette armée, on sent vraiment la menace qui pèse sur les Sang-Mêlés. La guerre semble imminente, n’attendant plus que Chronos se lève et prenne la tête de son armée. Nul doute que les choses vont beaucoup bouger dans le prochain tome.

En Bref

Rick Riordan parvient une nouvelle fois à nous emmener dans une aventure palpitante ou il méle avec brio la mythologie Grec à notre monde moderne.

Note : ♠♠♠♠♠

Un héros a le droit d’aller où bon lui semble, d’affronter qui bon lui semble, du moment qu’il en a le courage.

Publicités