9782714415530-fr-300 Résumé :

Tel que nous le montre Louis Fischer dans ce livre si vivant et si documenté, Gandhi ne ressemble pas à ce personnage mystique et surhumain qu’on s’est plu généralement à décrire. C’était un homme comme nous tous, capable d’erreur, passionné, mais possédant des qualités qui dépassent de beaucoup celles de la plupart des hommes. Il n’aimait pas les Anglais et, pourtant, convaincu qu’un sujet doit toujours fidélité à l’État, même si les autorités n’ont pas raison, il prit deux fois parti activement pour l’Angleterre contre les Boers qu’il affectionnait. Il passa de longs mois dans les prisons britanniques. Et malgré cela, malgré les manquements à la parole donnée dont certains hommes politiques britanniques se rendirent maintes fois coupables à son égard, ‘il ne cessa jamais de demander à l’Angleterre d’abandonner l’Inde, ce fut toujours avec le désir proclamé que son pays reste uni à l’Empire britannique. Sa vie s’acheva dans la désillusion. « Je me suis trompé moi-même, disait-il quelques jours avant sa fin tragique, en croyant que le peuple était indissolublement acquis à la non-violence ». Pourtant, il conserva sa foi jusqu’au dernier instant : « Une cause juste ne peut jamais être considérée comme perdue »

Avis :

Ce livre est intéressant pour les même raisons qu’il peut parfois être ennuyeux. Il retrace la vie de Gandhi, commençant par sa mort avant de reprendre l’intégralité de la vie du Mahatma. Son enfance, ces études, son échec dans son pays avant de partir avec lui en Afrique ou il commencera sa lutte pour aider les siens.

Fischer, non content de nous raconter la vie de Gandhi, nous explique les problématiques de l’Inde avec les différentes religions qui cohabitent, les castes et leur accession à l’indépendance pour nous permettre d’avoir une vision d’ensemble. Bien loin de nous présenter Gandhi comme un homme parfait, on nous présente aussi ces défauts dans le but de l’humaniser. Malheureusement, cela a eu sur moi l’effet inverse car ces défauts, loin de le rapprocher de moi, m’ont rendu le personnage moins réel et je suis restée sur ma grande question, comment un tel homme a t il pu vraiment exister ?

Le petit plus du livre est, à mon sens, la retranscription des conversations que Fischer a pu avoir avec Gandhi, ainsi que ces impressions personnelles.

En Bref : 

Un livre intéressant pour nous en apprendre plus sur l’histoire de ce beau pays, mais qui comporte ( beaucoup ) de longueur.

Note : ♠♠♠♠

Vivez comme si vous devez mourir demain. Apprenez comme si vous devrez vivre éternellement

Publicités